Zoom sur...
Ingénierie Touristique

ILS ONT MISÉ SUR L’ACCUEIL DES TOURISTES À VÉLO

Coordonnateur du réseau Accueil vélo, Vendée Expansion, à travers son travail d’animation auprès des prestataires, encourage l’évolution des offres touristiques et l’adaptation aux nouveaux besoins exprimés par les clients. Tour d’horizon à travers trois témoignages de professionnels qui ont fait le choix d’hébergements confortables, louables à la nuitée en pleine saison. Le constat est le même pour chacun des 3 campings interrogés.

Dominique PIGNOUX, gérante du camping Le Petit Booth à l’Ile d’Elle se confie :

« Tout est parti de la demande des touristes à vélo de plus en plus nombreux, séduits par la proximité de la piste cyclable avec le camping. Ils rencontraient des difficultés à trouver un hébergement « confortable » à la nuitée. Nous avons investi dans trois hébergements spécifiques de type POD (cf photo) et avons aménagé à proximité une table de pique-nique abritée, un barbecue ainsi qu’une lice pour stationner les vélos. ».

Marion JUTARD, du camping Les Pinèdes de la Caillauderie, a installé depuis 2016 deux hébergements adaptés pour les randonneurs.

« Il existe une vraie demande des cyclotouristes qui veulent voyager léger. Proposer des mobilhomes à la nuitée est contraignant en terme de gestion et d’administratif. Avec ces hébergements légers, les clients ont juste à prévoir un sac de couchage.Ils bénéficient d’un minimum de confort pour se ressourcer. »

C’est également en échangeant avec ses clients que David ROBBE, propriétaire du camping Les Dunes à Talmont Saint Hilaire a créé son propre hébergement pour les cyclotouristes qu’il a baptisé « Le refuge Accueil Vélo ». Le bilan de cet investissement est positif.

« Nous sommes déjà à 200 nuitées depuis le début 2018. Le camping propose aux clients des soirées étapes vélo au prix de 23 euros la nuitée par personne. Ce forfait inclut le dîner, la nuitée en emplacement ainsi que le petit déjeuner. Cette formule est très appréciée. Elle est choisie par près de 90 % de nos cyclistes. Nous bénéficions d’un excellent bouche à oreille car les clients échangent le long de leur parcours. Appréciant l’accueil et les efforts faits par notre camping, ils consomment aussi davantage en services annexes comme le snack/bar. »

Le succès étant au rendez-vous, les trois campings envisagent de multiplier l’installation de ce type d’hébergement, notamment pour accueillir les familles, de plus en plus nombreuses à essayer le tourisme itinérant à vélo.